Home / Jeux / CS:GO / Spawn eSport remporte l’Union Week

Spawn eSport remporte l’Union Week

Union Week

Quand treize organisateurs de tournoi s’unissent pour créer un seul et unique événement CS:GO, cela donne l’Union Week. Joué sur la plateforme de tournoi Esport Square, le tournoi a vu 24 équipes s’affronter pour tenter de remporter une part des 550€ de cashprize.

PRÉSENTATION

Comme présenté, l’Union Week est un tournoi né du regroupement de treize structures différentes : Tesia Squad, Exalty, Addict Esport, Team Delta, Nonfear, La Source, BeGame, LogicMG, Invitational Fun Cup, HexaGaming, EvilFox, Team ReaWall et Spheriz. Se déroulant sur la plateforme de tournoi Esport Square, l’événement a pour objectif de rassembler différentes communautés autour d’un projet commun et ainsi renforcer leurs relations.

Union Week

Joué ces 28 et 29 avril derniers, le tournoi s’est déroulé entièrement en ligne et a été casté les deux jours par Mr. Dwight (qui aura connu quelques déboires au passage). Toutes les conditions étaient donc réunies pour proposer un tournoi plus que prometteur. Et même si le cashprize (350€/150€/50€) n’était pas aussi imposant que la qualité de l’événement aurait pu laisser présager, nous avons quand même eu droit à du spectacle digne de ce nom !

Sur 24 équipes présentes, une line-up belge était de la partie (en plus de la structure franco-belge XEDEC qui avait aligné un roster français) : Belgique Spawn eSport. Toujours en pleine reconstruction suite à la perte de deux joueurs dont son capitaine, les hommes d’ Belgique Ahmad “HiipO” Kassem ont profité du tournoi pour tester deux potentielles recrues en conditions réelles : Belgique Julian “Supaaa” Deleonardis et Belgique Lohan “Lowan” Noël (remplacé en fin de compétition par Belgique Quentin “qTnn” Davaux suite à des problèmes de connexion). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le test a été plus que probant !

LA PHASE DE POULE

Réparties en quatre poules de six, seules les deux premières équipes de chaque groupe se qualifiaient pour l’arbre final. Jouée en round robin (BO1), cette phase aura connu quelques surprises. Le groupe A aura été chahuté par l’exclusion de l’équipe France Nuit Blanche suite à des soupçons de tricherie et la décevante quatrième place des France Hexa-Gaming. La poule D aura vu elle aussi une équipe qualifiée sortir de la compétition prématurément suite à un forfait de dernière minute de l’équipe France Lanimo juste avant la phase finale.

Union Week

Union Week

Union Week

Union Week

Nous avons donc pu retrouver les huit qualifiés le dimanche au premier tour de l’arbre final à double élimination. Ce dernier, joué en BO1 au premier tour puis en BO3, aura donc vu s’affronter ces huit équipes : France AWAIWAIWAI, France Exalty Mix, France Icarus Gaming Academy, France Make Your Destiny, Belgique Spawn eSport, France AddicT eSport, France G-Squad et France Malicious Angels.

L’ARBRE FINAL

Double choc lors du premier tour entre d’une part France Icarus Gaming Academy contre France Make Your Destiny et de l’autre côté Belgique Spawn eSport contre France AddicT eSport. Nous avons donc eu droit directement à une lutte acharnée entre les quatre grands favoris du tournoi. Ce sont Icarus et Spawn qui finiront par s’imposer et envoyer ainsi leurs adversaires en Looser Bracket. Les Belges continueront sur leur lancée en éliminant France G-Squad 2 à 1 puis France Icarus Gaming Academy 2 à 0 en finale du Winner Bracket.

France AddicT eSport, vaincu par les carolos dans le Winner Bracket, va également dérouler et remonter tout le Looser Bracket jusqu’à retrouver leurs précédents bourreaux en grande finale. Belgique Spawn eSport, partant avec une manche d’avance et l’ascendant psychologique sur leurs adversaires, ne fera qu’une bouchée des malheureux Français. Ils empochent là leur second titre (après l’EGC Beta League) de la saison, ce qui devrait les aider à se remettre rapidement sur de bons rails pour la suite.

La petite finale entre France Icarus Gaming Academy et France Make Your Destiny verra les premiers s’imposer 2 à 0 et s’emparer ainsi de la troisième marche du podium.

Union Week

LE PODIUM
Union Week by Esport Square – CS:GO
1er Spawn eSport 350 €
2ème AddicT eSport 150 €
3ème Icarus Gaming Academy 50 €

Crédits images : Esport Square

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.