Home / News / Proximus se lance dans le sport électronique

Proximus se lance dans le sport électronique

Proximus

Proximus, en partenariat avec l’ESL BeNeLux et la Pro League de football, arrive dans le sport électronique par la grande porte : trois nouvelles compétitions nationales, une chaîne de télévision dédiée à l’e-sport et du soutien pour les organisations locales !

PRÉSENTATION

Proximus (anciennement Belgacom) est la première entreprise de télécommunications en Belgique. En plus des offres téléphoniques et internet, l’opérateur propose depuis quelques années un service de télévision numérique sous l’appellation Proximus TV.

Proximus

Première du genre à l’époque, la marque a toujours été une pionnière en la matière : distribution sportive couvrant l’ensemble du championnat belge de football (D1 et D2), offre Netflix à ses clients, …

Toujours à la recherche d’innovation et de nouvelles offres collant à la demande de ses clients, il n’est donc pas étonnant aujourd’hui de voir Proximus s’intéresser de près au phénomène du sport électronique. Et de quelle manière !

C’est par la grande porte que Proximus a décidé de faire son entrée sur la scène e-sportive. Il s’agit aujourd’hui ni plus ni moins de l’initiative la plus crédible en Belgique en termes d’ouverture au grand public mais également de professionnalisation du sport électronique !

Proximus

L’ESL BENELUX CHAMPIONSHIP, C’EST FINI !

L’ESL BeNeLux Championship est mort, vive l’ESL Proximus Championship et l’ESL Dutch Championship ! Première conséquence de ce nouveau partenariat entre l’ESL et Proximus, c’est la division de l’ESL BeNeLux en deux entités au niveau de ces tournois nationaux. L’opérateur étant belge et souhaitant s’adresser dans un premier temps principalement à ses clients, il était légitimement nécessaire pour eux de toucher leur cible commerciale belge.

Dès le mois de septembre, nous verrons donc se créer deux nouveaux championnats : l’ESL Proximus Championship pour la Belgique et l’ESL Dutch Championship pour la Hollande. Reprenant le même format que l’ESL BeNeLux Championship actuel (qualifications en ligne, phase de poule en ligne et phase finale en LAN), les deux tournois se joueront exclusivement sur League of Legends et Counter-Strike : Global Offensive.

Proximus

Les règles actuelles seront toujours d’application en ce qui concerne la nationalité des équipes : minimum trois joueurs de la nationalité du championnat seront requis pour pouvoir y participer. Ce qui permettra donc aux équipes mixtes, composées de Belgo-Hollandais par exemple, de pouvoir participer à l’un de ces championnats. Ce qui devrait aussi une nouvelle fois chambouler le mercato puisqu’une équipe telle que Belgique Defusekids, à l’heure actuelle, devrait évoluer dans le championnat Hollandais puisque possédant trois joueurs hollandais et deux Belges.

Seule ombre au tableau, cela va diviser une communauté déjà fragile et risque d’amener des qualifications avec peu d’équipes et donc peu d’engouement.

Réjouissez-vous cependant car il semblerait que les cashprizes soient gonflés pour remédier à ce problème. On parlerait de prizepool entre 10 000€ et 15 000€ par compétition, mais cela reste à confirmer.

UNE COUVERTURE MÉDIATIQUE SOLIDE

On connait tous la force de Proximus en termes de communication, marketing et publicité. Non content d’être partie prenante de la future plus grosse compétition online de Belgique, la firme va lancer parallèlement à cela une chaine Twitch et diffuser du sport électronique sur tous ses médias (TV, application et sites web) ! Enfin de l’e-sport à la télé en Belgique.

Proximus

Pour se faire, elle rendra disponible dès le mois de juin la chaîne EsportTV de l’ESL à tous ses abonnés Proximus TV. De quoi passer de longues heures devant ses compétitions ESL favorites.

Nous prenons également le pari que si le succès est au rendez-vous, Proximus produira et y diffusera son propre contenu également (championnat national sur FIFA19?). On a d’ailleurs eu un petit avant-goût lors du showmatch League of Legends organisé en fin de conférence de presse où deux casters (un francophone et un néerlandophone) se sont prêtés au jeu des commentaires.

Proximus

Quoi qu’il en soit, la chaine sera 100% gratuite et accessible à tous (pour autant que vous soyez chez Proximus en terme d’offre télévisée…) ! Pas d’abonnement donc à une chaîne supplémentaire faisant partie d’un bouquet spécifique.

UN CHAMPIONNAT FIFA EN COLLABORATION AVEC LA PRO LEAGUE

Cela fait des mois qu’on l’attendait, que la rumeur enflait, c’est aujourd’hui officiel ! La Pro League, organe qui regroupe les clubs de football professionnel belges de première division, s’est associé à Proximus afin d’organiser le premier championnat de Belgique officiel sur la licence FIFA.

Prenant part au mois de novembre de cette année (sur FIFA19 donc), elle ne collera pas au calendrier de la phase classique de la Jupiler Pro League. En revanche, les playoffs de l’e-compétition devrait coïncider avec les playoffs du championnat belge de football.

Proximus

Peu d’informations ont été dévoilées lors de la conférence de presse. Une annonce plus détaillée devrait nous parvenir aux alentours du 22 juillet. On peut néanmoins déjà vous affirmer que le format choisi donnera sa chance aux amateurs, autant qu’aux professionnels.

Des qualifications ouvertes à tous seront organisées et permettront d’évoluer dans la compétition jusqu’à la phase finale où les professionnels devraient alors entrer en action.

Belgian eDevils

Afin d’aller encore un peu plus loin dans la scène e-sportive de FIFA, Proximus devient le premier sponsor officiel des Belgian eDevils !

UNE IMPLICATION LOCALE

Le dernier point abordé en conférence de presse a été la volonté de Proximus de s’investir également dans des initiatives locales un peu partout en Belgique. Probablement financièrement mais également en offrant par exemple des slots pour ses championnats aux équipes remportant certains événements belges.

Proximus

LouvardGame, la Frag-o-Matic et EGO devraient être les premiers à bénéficier de cet apport. D’autres recoupements devraient être fait dans ce grand partenariat avec pourquoi pas l’organisation des phases finales chez l’un ou l’autre de ces partenaires. C’est un sacré plus pour notre pays, qui n’a désormais plus grand chose à envier à ses voisins européens.

CONCLUSION

Je le dis et le répète mais nous venons de vivre un jour historique pour le sport électronique belge. En plein boom depuis quelques semaines dans notre pays, ce nouveau projet arrive à point nommé ! Tous les plus grands médias belges étaient présents à cette conférence de presse, ce qui atteste de l’importance du phénomène et de la crédibilité et du respect que le sport électronique commence à insuffler au grand public et aux non-initiés.

C’est une étape charnière pour nous tous : toutes les conditions sont réunies dans ce partenariat pour faire grandir l’e-sport en Belgique, l’ouvrir à tout un chacun, le faire découvrir aussi. Mais Proximus n’en porte pas seul la responsabilité.

C’est le moment que tous ensemble, la communauté réunie, nous nous retroussions les manches, que nous nous unissions afin de tous marcher dans la même direction. L’e-sport sans joueurs, sans spectateurs n’a plus lieu d’être. Un tel projet, sans l’engouement et l’implication des joueurs et du public, ne pourra pas fonctionner.

Il faut que tous ensemble nous amenions le sport électronique belge à un niveau et une reconnaissance jamais atteinte jusque là.

Le compte à rebours est lancé, rendez-vous sur Proximus eSports

Crédits images : Frags.be, ESL, URBSFA, Proximus, Pro League, LouvardGame, Frag-o-Matic, EGO

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Tout d’abord je félicite Proximus pour son lancement, il était temps qu’une entreprise lance la Belgique dans l’esport.
    Par contre serait il possible que sur Esl on puisse retrouver Rainbow six Siège en Proximus Championship

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.